Complément d’informations sur l’erreur “Failed to open the runspace pool. The Server Manager WinRM plug-in might be corrupted or missing”

Bonjour à tous

Lors du déploiement d’un serveur Windows 2012 Server R2, j’ai été confronté à un problème assez original. Il était impossible de gérer (ajout / suppression) les rôles ou les fonctionnalités Windows depuis la console Server Manager. En effet, une fois les rôles et/ou fonctionnalités à installer / supprimer sélectionnés, le Gestionnaire de Server affichait l’erreur suivante :
Failed to open the runspace pool. The Server Manager WinRM plug-in might be corrupted or missing”.
L’installation / suppression d’une fonctionnalité ou d’un rôle Windows fonctionnait parfaitement en PowerShell  (commandes comme Add-WindowsFeature du module PowerShell du Server Manager.

Le problème provenait en fait d’une stratégie de groupe qui définissait le paramètre « Allow Remote Shell Access » à la valeur « Désactivé » chez le client.
Pour plus d’informations sur Windows Remote Shell, je vous invite à lire les articles suivants :
https://blogs.technet.microsoft.com/arnaud_jumelet/2010/10/24/administration-laide-de-windows-remote-shell-winrs/
https://support.microsoft.com/en-us/kb/555966

Hypothèse à vérifier : il semblerait que le Server Manager considère la machine locale comme une machine distante comme les autres ! En effet, depuis Windows 2012 R1, le Server Manager permet de gérer les rôles et les fonctionnalités de plusieurs serveurs en même temps (le serveur local et des serveurs distants). Cette fonctionnalité s’appuie sur WinRM lorsque les serveurs du pool sont sous Windows 2012 / 2012 R2. Je vous invite à lire les articles ci-dessous pour plus d’informations :
https://technet.microsoft.com/fr-fr/library/hh921475(v=ws.11).aspx
https://support.microsoft.com/en-us/kb/555966

A+
Guillaume MATHIEU
Directeur Technique de Metsys

A propos Guillaume Mathieu

Directeur Technique chez Metsys
Ce contenu a été publié dans Bug, Système, Windows 2012, Windows 2012 R2. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire